22/12/2006

village de Noel a déguster une recette du journal de la femme

ab

 


Pour 10 personnes


- environ 600 g de pain d épices en tranches
- un grand cake napolitain dans la boîte il y en a 2
- un mini cake napolitain
- des paille d or
- des langues de chat
- 100 g de chocolat noir ou au lait pour faire le "ciment"
- sucre glace
- sucre en poudre pour le caramel 3 cuillères à soupe environ
- petits sujets en sucre de noël vahiné
- 1 biscuit rond socle sapin
- mini smarties
- dragibus
- quelques mikados

  La recette
Village de Noël à croquer
1/ Mettre du papier aluminium ou de cuisson sur un grand plateau. Couper les bordures noires des tranches de pain d'épices et les aligner sur le plateau en les serrant bien pour faire le sol du village.

Village de Noël à croquer
2/ Mettre à fondre le chocolat au micro-ondes puis mettre le récipient qui contient le chocolat dans un autre qui contient de l'eau chaude afin de le garder chaud. Le chocolat sert à coller les pièces du village.
Couper les 2 cakes Napolitains en 2 parties égales, cela constituera les 3 maisons et la base de l'église.
Avec les restes de pain d'épices, faire des petits triangles pour faire le devant et le derrière du toit et 2 barres qui serviront de base aux langues de chat.
Coller 2 langues de chat l'une sur l'autre en les décalant et les poser pour faire le toit. Il faut patienter un peu en tenant les gâteaux, le temps que le chocolat durcisse un peu et colle.


Village de Noël à croquer
3/ Pour l'église, rogner un peu les 2 côtés du cake pour faire les pentes du toit. Coller le mini-cake sur le devant en hauteur pour faire le clocher (on aura ôté le dessus glacé avec des vermicelles). Avec les restes de pain d'épices, faire une petite pyramide pour faire le toit du clocher. La croix est faite avec des mikados collés avec du chocolat.
La porte et les fenêtres sont faites avec les bords noirs de pain d'épice coupés au départ (rien ne se perd). Se servir également de ces bordures pour faire les sommets des 3 maisons et cacher ainsi les jointures des tuiles.


Village de Noël à croquer
4/ Faire le caramel : mettre le sucre en poudre avec quelques gouttes d'eau dans une petite casserole. Faire chauffer et bien surveiller, le caramel doit faire des petites bulles mais ne doit surtout pas devenir blond, il doit rester blanc car c'est pour faire l'étang glacé. Faire couler le caramel sur du papier sulfurisé en une flaque pas très grande. Laisser durcir.
Pour faire le toit des 2 autres maisons, mettre une barre de pain d'épice comme base puis
coller 4 demi-pailles d'or de chaque côté. Faire les portes aussi avec des pailles d'or.


Village de Noël à croquer
5/ Placer les petits personnages et le sapin (on peut les faire en pâte d'amande si on n'en trouve pas dans le commerce touts faits). Planter le sapin dans un biscuit rond pour faire une petite place centrale au village.
Avec une petite passoire que l'on tapote avec la main, saupoudrer copieusement le village pour donner l'illusion qu'il a neigé.


Village de Noël à croquer
6/ Découper le papier sous le caramel à sa taille (ou une feuille blanche qui sera plus opaque) et placer l'étang gelé sur le village. Coller des Smarties pour faire un petit chemin. Enfiler des Dragibus sur un fil avec une aiguille et attacher les 2 extrémités à des Mikados. S'aider de cure-dent pour faire tenir le tout, les Dragibus étant trop lourds pour les Mikados (on peut mettre au milieu de la guirlande un cure-dent légèrement ouvert sous le fil pour le soutenir et 2 autres cure-dents qui calent les "poteaux").

Pour finir ... Pas vraiment compliqué mais cela demande de la patience et de la minutie, le résultat en vaut la peine !
028

15:39 Écrit par Nicole, Tonnes dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, pourriez vous juste préciser que cette recette et les photos qui vont avec sont de moi s'il vous plait ? ça me semble indispensable. Merci.
Nathalie Theillet

Écrit par : Theillet | 18/12/2008

jai hate les que les féte de noel aproche pour pouvoir réaliser ce village <3

Écrit par : ennaïs | 29/09/2009

Les commentaires sont fermés.